•  

    Une ambiance de plein été pour une randonnée au départ du village de Trient. Un tour que nous avions déjà parcouru un peu plus tard dans la saison.

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    Les couleurs des prés sentent encore le printemps, ombellifères et sainfoin forment un doux tapis rose...

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    ... parsemé du bleu des raiponces.

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    Nous traversons une zone forestière, la fraîcheur est bienvenue, la verdure foisonnante!

    Au bord du chemin... mer de rhodos

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    Au sortir de la forêt, les premiers rhododendrons apparaissent, illuminés de soleil.

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    Ils seront nos compagnons sur une grande partie du chemin!

    Les rhodos tapissent des pentes entières du flanc de la montagne et ils commencent juste à fleurir!

    Au bord du chemin... mer de rhodos

    Au bord du chemin... mer de rhodos

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    Parmi eux, quelques  saules des montagnes en fleur également.

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    Et plus haut, les grandes gentianes...

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    ...ainsi que les petites, lumineuses sous le soleil éclatant!

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    Pendant ce temps, le sentier continue de grimper, le Col de Balme est en vue

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    La Croix de Fer à travers les mélèzes.

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    Au fond de la vallée, Trient, et un peu plus haut on aperçoit le Col de la Forclaz, sur la route qui relie Martigny à Chamonix.

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    A l'approche du Col de Balme, les sommets qui dominent la Vallée du Rhône apparaissent (Dents de Morcles et Chavalard).

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    Et voilà la Cabane toute proche! Elle n'est pas encore ouverte à cette période!

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    C'est un lieu de passage sur le mythique Tour du Mont-Blanc... d'ailleurs le voilà!

    A sa gauche, les Drus et les Aiguilles Vertes...

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    ... à son pied, Chamonix.

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    Nous repartons à flanc de coteau, quelques passages dans les névés pentus.

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    Bientôt nous retrouvons les rhodos...

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    Petite surprise, du chèvrefeuille parmi les arbustes.

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    Et toujours des prairies fleuries...

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    Pour terminer notre marche, nous plongeons vers le torrent du Trient, buvette en vue!

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    Un arrêt sur le pont qui enjambe le torrent bien gonflé et un coup d’œil vers le glacier du Trient.

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     

    On rentre de cette journée de marche les yeux plein de rose et les jambes bien fatiguées après cette boucle de 13 km environ et de 1000 m de dénivellation.

    Au bord du chemin... mer de rhodos

     


    3 commentaires
  •  

    Un cœur en branchage avec une déco hivernale qui ne me plaisait plus trop, je l'ai dépouillé et saupoudré d'une ambiance plus estivale!

    Coeur fleuri

     

    Des fleurs, bien sûr, inspiration Léa Stansal, évidemment, c'est mon grand dada en ce moment!

    Des pomponettes en tulle, expliquées sur son blog, mais aussi dans son livre "Boîtes à histoires".

    Coeur fleuri

    Coeur fleuri

     

    Des feuilles de lierre, expliquées dans son livre "Lettres créatives"

    Coeur fleuri

    Coeur fleuri

     

    Et de petites fleurs, inspirées des orchis rencontrées au bord du chemin, bidouillées avec un ruban de Léa Stansal, à ma façon.

    Coeur fleuri

     

    A l'intérieur des tiges, un fil métallique fin de jardinerie recouvert d'un fin molleton...  très pratique pour que les tiges se mettent en forme!

    Coeur fleuri

     

    Voilà le genre de bricolage brodé que j'affectionne particulièrement!

    Ce cœur va s'installer sur ma porte d'entrée!

    Coeur fleuri

     

     Beau dimanche!

    Profitez bien de ces merveilleuses journées d'été!


    5 commentaires
  •  

    Comme je suis heureuse d'avoir terminé le top de mon jardin aux cerises!

    Il mesure environ 120X120 cm

    Le jardin aux cerises

     

    Commencé il y a au moins 3 ans, j'ai eu un immense plaisir à mettre en place ces hexagones...

    Le jardin aux cerises

     

    ...à réfléchir à ce que j'allais mettre autour puis à réaliser les appliqués de la bordure.

    Le jardin aux cerises

    Le jardin aux cerises

    Le jardin aux cerises

    Le jardin aux cerises

     Le jardin aux cerises

    Le jardin aux cerises

     

    Voilà, maintenant, il ne reste plus qu'à quilter... 

    Le jardin aux cerises


    8 commentaires
  •  

    Qui dit prairies fleuries dit papillons et autres petits insectes qui s'égayent parmi les fleurs.

    Au bord du chemin... Légèreté

    Au bord du chemin... Légèreté

     

    Pas toujours facile de les mettre en boîte, ils sont si vivaces, mais parfois, on a le temps... Même si on a un peu peur de les déranger...

    Au bord du chemin... Légèreté

    Au bord du chemin... Légèreté

     

    Tout en légèreté et en finesse, comme j'aime les papillons!

    Au bord du chemin... Légèreté

     


    1 commentaire
  •  

    Touches printanières à la montagne, en route pour le Vallon d'Emaney.

    Les bourgeons de sapin éclatent, il est temps de les cueillir!

    Renouveau

    Renouveau

     

    Dans les près un peu plus haut, la blancheur des pigamons à feuilles d'ancolie vient remplacer la neige qui disparaît à grande vitesse cette année.

    Renouveau

     

    Les pigamons se dépêchent de se montrer avant de se faire envahir par de plus hautes plantes.

    Renouveau

    Renouveau

     

    Les rhodos s'épanouissent (déjà!)

    Renouveau

    Renouveau

     

    Les myrtilliers et les amélanchiers sont en fleurs

    Renouveau

    Renouveau

     

    Au loin la cascade chante à cœur joie

    Renouveau

     

    Dans les pâturages du Vallon, l'herbe commence à peine à pousser, mais les gentianes ont pris leurs aises. Toujours un miracle de les admirer!

    Renouveau

    Renouveau

    Renouveau

     

    Ici en haut, c'est encore la saison des primevères, elles se prélassent au bord du ruisseau.

    Renouveau

     

    Les plantains noirâtres ne sont pas spécialement séduisants, mais rassemblés en touffes, leur petite tête ébouriffée me plaît bien!

    Renouveau

     

    On dirait des tas de petits points de nœud brodés!

    Au bord du chemin... Renouveau

     

    Au retour, 600 m plus bas, le printemps est plus avancé, les ancolies se dressent, majestueuses...

    Renouveau

     

     ... et les pissenlits attendent patiemment que le vent emporte leurs graines!

    Renouveau

     

    Encore une fois je ne peux que m'émerveiller de la profusion de beautés sur ce mini coin de planète! Difficile de s'imaginer en suivant ces sentiers que notre terre souffre!

    Et pourtant, c'est bien le cas!

    Prenons soin d'elle!

    Renouveau

     


    3 commentaires
  •  

    Alors qu'elles mûrissent sur les arbres...

    Le temps des cerises

     

    ... les cerises finissent de rougir sur mes tissus!

    Le temps des cerises

     

    La réalisation du top de mon jardin aux cerises touche à sa fin!

    Le temps des cerises

     

    Quelques petits appliqués pour égayer les coins,

    Le temps des cerises

     

    des petits hexagones au milieu des bandes...

    Le temps des cerises

     

    ... et plus qu'à coudre le tour, le dessus sera prêt!

    Je prends des forces pour cette dernière étape et vous le montre tout bientôt!

    Le temps des cerises

     

     


    8 commentaires
  •  

    Matinée de cueillette et cuisine de plantes sauvages à Van d'en Bas, avec Babette

    Sous un soleil qui tape déjà à 8 h, les prés et le bord du chemin du Vallon nous attendent.

    Pissenlits et orties

     

    Les fleurs de pissenlit resplendissent, on attrape leur petite tête...

    Pissenlits et orties

     

    et munies de gants, on pince les pointes toute tendres des orties.

    Pissenlits et orties

     

    A sept, la récolte est rapide! On remonte au chalet de Babette et Daniel.

    Pissenlits et orties

     

    Les feuilles d'ortie sont lavées abondamment à la fontaine...

    Pissenlits et orties

     

    ... la préparation de la soupe peut commencer: oignons, pommes de terre et bouillon

    Pissenlits et orties

     

    Tout à la fin, on ajoute les feuilles d'ortie.

    Pissenlits et orties

     

    Dans la cuisine, d'autres s'activent pour préparer des petits croustillants aux orties ainsi que des bouchées d'apéro.

    Y a plus qu'à mettre le parasol et à déguster.

    Pissenlits et orties

    Pissenlits et orties

     

    Le petit plus: du beurre à l'ail des ours sur les tartines...

    Pissenlits et orties

    Pissenlits et orties

     

    Pendant ce temps, le sirop de fleurs de pissenlit chauffe dans la casserole. Babette avait préparé la veille le trempage des fleurs... ne restait que le citron, l'orange et le sucre à ajouter.

    Mise en bouteilles.

    Pissenlits et orties

     

    Je ramène à la maison 2 petites bouteilles et 2 petits livrets avec les recettes!

    Pissenlits et orties

    Pissenlits et orties

    Pissenlits et orties

     Merci à vous toutes et tous qui passez régulièrement sur mon blog!

    Bienvenue à ceux qui le découvrent!


    5 commentaires
  •  

    Un temps splendide pour aller crapahuter dans les montagnes, mais pas question de monter bien haut en raison de la neige qui persiste encore.

    Nous choisissons un parcours qui déambule sur le versant de la Vallée du Trient, en face des Marécottes, au départ de Gueuroz avec comme objectif de découvrir l'Alpage de Charavex.

    Le sentier grimpe raide, très vite une belle vue sur la Vallée du Rhône avec le Pont de Gueuroz qui enjambe la Vallée du Trient.

    Alpage de Charavex

    Alpage de Charavex

     

    Et vue plongeante sur les cultures de la région de Martigny

    Alpage de Charavex

     

    Des pentes exposées au soleil où les fleurs se plaisent, comme les orchis

    Alpage de Charavex

    Alpage de Charavex

     

    Ou les anthérics à fleur de lis si délicates.

    Alpage de Charavex

    Alpage de Charavex

     

    Nous suivons la crête: d'un côté les pentes exposées au sud avec une végétation de feuillus très variée, de l'autre, le versant exposé au nord où ne poussent que des épineux

    Alpage de Charavex

     

    A travers les arbres, on aperçoit la commune de Salvan

    Alpage de Charavex

     

    et on fait coucou aux Marécottes!

    Alpage de Charavex

     

    Le sentier longe les falaises qui surplombent les gorges du Trient, vertigineux!

    Alpage de Charavex

     

    Tout au fond, on aperçoit à peine le torrent!

    Alpage de Charavex

     

    Peu avant d'arriver à Charavex, nous faisons une drôle de découverte: des rails

    Alpage de Charavex

     

    Une voie abandonnée... C'est toujours émouvant d'observer les traces des travaux humains dans ces espaces reculés.

    Alpage de Charavex

    Alpage de Charavex

     

    En rentrant à la maison, nous découvrirons qu'il s'agit d'une ancienne voie qui permettait de transporter le bois exploité à Charavex : elle permettait de transporter les billons jusqu'à un téléphérique pour les descendre en plaine à Martigny. Elle a servi jusqu'en 1970.

    Alpage de Charavex

     

    Nous arrivons à Charavex (1450m), un magnifique alpage, parsemé de mélèzes.

    Alpage de Charavex

     

    La table du pique-nique nous attend!

    Alpage de Charavex

     

    Deux chalets et une chapelle subsistent entretenus par la bourgeoisie de Martigny.

    Alpage de Charavex

     

    Nous admirons les toits en tavillons et les chenaux (trad. gouttières) taillées dans les troncs des sapins.

    Alpage de Charavex

    Alpage de Charavex

    Alpage de Charavex

     

    Nous quittons Charavex, havre de paix, avec regret. Une dernière petite montée avant de redescendre par un sentier bien tracé.

    Alpage de Charavex

     

    Nous rejoignons un autre charmant alpage, la Crettaz (à ne pas confondre avec la Crettaz du Trétien!). Les lilas nous accueillent!

    Alpage de Charavex

    Alpage de Charavex

     

    Dernier effort avant de retrouver la voiture, suivre une route de terre qui longe la falaise

    Alpage de Charavex

    Alpage de Charavex

     

    6 heures de marche et 900 m de dénivelée, pour une première randonnée de saison!  Je peux vous dire qu'aujourd'hui je me rappelle que j'ai quelques muscles aux cuisses!

    Alpage de Charavex

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires